« Il est trop petit pour porter un bijou », « Il risque de se blesser », « Il va l’abîmer »… Que valent vraiment toutes ces remarques que l’on entend lorsque l’on offre un bijou à un tout petit ? Bien souvent, elles s’avèrent révélatrices de craintes qui n’ont pas lieu d’être. S’il faut bien sûr être très vigilant lorsque l’on fait porter un bijou à un nouveau-né, cela rentre dans le cadre de l’attention que les parents portent au quotidien à leur enfant. Une fois les inquiétudes mises de côté, il ne reste que des bonnes raisons d’offrir un bijou à la naissance d’un petit-fils, d’une filleule, d’un cousin ou d’une nièce.

La coutume des cadeaux pour la naissance d’un enfant

Lorsque parait l’enfant dans le foyer, la joie est à son comble. Pour célébrer cet accomplissement et le début de cette nouvelle vie, il existe deux coutumes qui sont encore très suivies de nos jours.

La première consiste à offrir un cadeau à la jeune mère (peu importe combien d’enfants elle a déjà eu). C’est le père qui, généralement, choisit un présent à la hauteur de son admiration et de son amour pour sa femme : un collier avec un pendentif en diamant, un vêtement de haute couture, un meuble, un accessoire de loisirs, ou pourquoi pas, une voiture.

La deuxième coutume vise l’enfant né. Les proches, la famille, les voisins, les amis se chargent de couvrir de cadeaux le nourrisson, tant pour aider les parents à assumer la charge financière qu’il représente que pour souhaiter à l’enfant la bienvenue sur Terre. À cette occasion, le parrain, la grand-mère ou la tante peut avoir envie d’offrir un bracelet pour bébé unique et de qualité, qui accompagnera les premiers mois de vie de l’enfant -et bien plus.

Une image contenant personne
Source : https://fr.arthusbertrand.com

Bijou de naissance ou bijou de baptême, quelle différence ?

Il n’y a pas réellement de différence marquante entre les bijoux de naissance et les bijoux de baptême. Toutefois, lors d’un baptême religieux, les bijoux offerts ont vocation à rappeler l’engagement envers Dieu. Ils prennent alors une dimension spirituelle évoquée par une gravure de Jésus, de la Vierge Marie ou d’un autre symbole chrétien.

Lors d’une naissance, vous pouvez choisir le bijou que vous voulez, en accord avec les parents. Les possibilités sont presque infinies :

– une médaille avec, gravés sur l’envers, le nom et la date de naissance ;

– une chaîne sur laquelle enfiler un pendentif ;

– une gourmette avec une petite plaque personnalisée ;

– une paire de boucles d’oreilles si l’enfant se fait percer les lobes ;

– un bracelet en or ajustable ;

– un bijou de cheveux comme une pince, un diadème.

Du plus sage au plus extravagant, vous trouverez de tout.

Les conditions à remplir pour que le bébé puisse porter le bijou

Afin de prévenir tout accident, choisissez avec le plus grand soin le bijou offert à l’enfant. D’abord, il faut absolument éviter la bijouterie fantaisie bas de gamme. Ces accessoires s’avèrent dangereux et peuvent provoquer des allergies cutanées. Au contraire, un pendentif pour bébé en or 18 carats ne risquera pas de se briser en morceaux. Il sera très bien toléré par la plupart des nouveau-nés.

En ce qui concerne la taille des chaînes et bracelets, elle devrait être parfaitement ajustée. Ni trop lâche, afin que le bijou ne s’accroche pas à quelque chose, ni trop serrée pour ne pas entraver la circulation. Si vous trouvez un modèle réglable, ou auquel il est possible de rajouter des maillons, cela permettra à l’enfant de le porter plus longtemps.

Source : Pexels

 

Catégories : Bijoux